Balade

nl

Balade déjeuner

___
___

Le déjeuner, le repas le plus important de la journée

Les nutritionnistes sont formels : Il est considéré comme le repas le plus important de la journée. Il y a même un dicton populaire qui le concerne : « manger le matin éloigne le médecin ». Le déjeuner (petit-déjeuner chez nos amis français) est le repas qui nous fournit l’énergie indispensable pour la journée tandis que ses calories « brûlent » plus efficacement que celles des deux autres repas quotidiens, le dîner et – surtout – le souper. 

Il faut qu’il soit équilibré

___

Ce repas matinal devrait couvrir environ 20% des besoins caloriques de la journée. Il faut tout d’abord songer à se réhydrater après la nuit. Sont donc bienvenues une boisson chaude et un jus de fruit. Et encore les céréales, qui apportent des fibres et un fruit de type agrume pour les vitamines C. Un œuf peut apporter les protéines nécessaires pour débuter sa journée. 

Les traditions internationales

___

Un bon déjeuner permet également d’éviter les grignotages en attendant le dîner… Du traditionnel (pain, beurre, confiture, café) au campagnard (jambon fromage), il permet aussi de voyager dans d’autres cultures culinaires. Ainsi, en Grande-Bretagne, il associe toasts, marmelade, œuf, bacon, haricots sauce tomate : c’est du copieux ! Les Canadiens adorent commencer la journée avec du café noir, des pancakes avec du sirop d’érable. En Russie, thé, blinis et poissons fumés participent au déjeuner traditionnel. En Australie, on aime déjeuner avec des toasts à l’avocat garnis aussi de fromage (feta ou halloumi), tandis qu’en Allemagne, le pain noir est accompagné de jambon (parfois fumé) et de fromages. 

Le beurre, source de vitamine A

___

Mais que serait, pour nous Belges, un déjeuner sans pain (et les petits pains le dimanche…), accompagné d’un bon beurre ? Celui-ci est une source de vitamine A essentielle pour la vision, la peau et les intestins. Et si le pain blanc possède un index glycémique très élevé (96/100), beurrer sa tartine permet de diminuer cet index (60/100) car les lipides permettent de retarder l’absorption des glucides. La bonne dose ? 10 grammes de beurre pour 60 grammes de pain. Pour diminuer encore l’index glycémique, il est conseillé d’opter pour du pain complet, aux céréales, ou intégral. Le beurre ? Un provocateur de goût, un support de saveurs.

Pour exalter son goût

___

… tartinez généreusement le beurre sur une tranche de pain toastée, sans trop appuyer avec son couteau… La chaleur du toast fera fondre le beurre et en fera ressortir toutes ses saveurs !